Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les bonnes raisons de faire appel à un coach en orthographe !

Les bonnes raisons de faire appel à un coach en orthographe !

POURQUOI FAIRE APPEL A UN COACH EN ORTHOGRAPHE ?
 

Savez-vous que  9 mails sur 10 comportent des fautes d’orthographe, qu'en 5 ans, le pourcentage de Français maîtrisant les règles orthographiques a diminué de 6 % passant ainsi de 51 % en 2010 à 45 % en 2015 et que les fautes dans un texte sont perçues comme une marque de négligence ou celle d’un manque de considération ? 

 

Vous doutez de vos écrits avant un concours ou un examen ?
Vous avez oublié ou vous confondez certaines règles de grammaire « basiques » ?
Vous savez que les correcteurs d’orthographe informatiques ne rattrapent pas toutes les fautes, mais seulement 20 à 30 % !  ?
Vous êtes à la recherche d’un emploi ou en reconversion professionnelle ?
Vous passez votre temps à reformuler vos phrases dans vos courriers pour éviter les fautes d’accords ou de vocabulaire ?
En entreprise, votre responsable a remarqué vos fautes d’orthographe, vous déstabilise et en profite pour vous mettre la pression ?
Vous avez perdu un client à cause d’une proposition commerciale mal rédigée ?
Vous n’avez plus d’assistante et vous rédigez vos mails désormais seul ?
Vous préparez un concours de la fonction publique ?
Vous souhaitez éviter les fautes les plus évidentes, qui se voient le plus ?
En tant que parent, vous souhaitez accompagner vos enfants dans leur scolarité ?
Vous avez l’impression de perdre trop de temps à chercher vos fautes ?
Alors un coach en orthographe peut vous être utile.
Le coaching orthographique concerne les particuliers et professionnels. Il est personnalisé pour correspondre à vos attentes !

N’hésitez plus, contactez-moi à hdlocationreception@gmail.com  !

SARL HAUT DOUBS LOCATION RECEPTION ET COMMUNICATION

4 rue des Hauts du Drugeon ZAE 25560 BULLE à 10 min de Pontarlier (sur rdv) 

09 63 51 19 03 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article